Alors  l’homme a-t-il réellement un libre arbitre ?

  • Les ChrĂ©tiens disent « Que ta volontĂ© soit faite ! ».
  • Les Musulmans disent « Inch Allah »  « si Allah le veut ».
  • Le Bouddha dit: « Des Ă©vĂ©nements surviennent, des actions sont opĂ©rĂ©es, mais il n’y a dans tout cela aucun acteur individuel ».
  • Les Hindous disent « Tu es l’auteur des actions. Tu es l’expĂ©rimentateur.  Tu es Celui qui parle. Tu es celui qui Ă©coute »

Continue reading “Alors  l’homme a-t-il rĂ©ellement un libre arbitre ?”

ĂŠtre attentif

Texte de Jean Klein (Revue Être. No 1. 16e année. 1988)

Nous sommes réunis aujourd’hui, pour la joie de nous rencontrer, bien sûr, et aussi pour voir ensemble comment rendre plus vivante, plus actuelle pour vous l’intégration dans votre vraie nature, la compréhension de ce vous-même, de cette paix infinie qui ne vous a jamais quittés mais qui reste voilée par tous vos conditionnements.

Continue reading “ĂŠtre attentif”

L’insondable silence

Texte de Jean Klein

  • Qu’est-ce qui vous a poussĂ© Ă  vous rendre en Inde ?

    Une mise en demeure intérieure de trouver la paix, d’arriver à ce centre d’autonomie où l’on est simplement soi, libre de toute stimulation. Mon voyage n’avait pas pour but la recherche d’une nouvelle croyance. Dès le début, j’étais persuadé qu’il existait un noyau de l’être indépendant de toute société, de tout contexte extérieur et je sentais l’urgence d’aller jusqu’au bout de ma conviction.

Continue reading “L’insondable silence”

La Conscience et le Monde

Texte de Jean Klein

VoilĂ  rĂ©sumĂ© l’essentiel de l’enseignement en quelques pages :

Celui qui brĂ»le de connaĂ®tre sa vraie nature doit d’abord comprendre qu’il s’identifie par erreur aux objets : «je suis ceci», «je suis cela». Toute identification, tout Ă©tat, est transitoire, par consĂ©quent sans rĂ©alitĂ©. Identifier le «je » Ă  ceci ou cela est la racine de l’ignorance. Demandez-vous ce qui est permanent au cours de toutes les phases de la vie. Vous dĂ©couvrirez que la question : «qui suis-je?» n’a pas de rĂ©ponse.

Continue reading “La Conscience et le Monde”

Insondable Silence

Texte de Jean Klein

Pourquoi les gens vivent-ils leur vie en acceptant d’ĂŞtre l’ego, cette identification erronĂ©e, ce je relatif, pour rechercher une perfection hypothĂ©tique ?

L’ego qui dĂ©sire la perfection est une partie, une parcelle de l’imperfection, l’esprit ne peut jamais changer l’esprit.  Voyez l’inutilitĂ© de toute programmation, attendez que chaque pensĂ©e prouve sa vanitĂ©.
Continue reading “Insondable Silence”

Éveil: Le grand divorce

Texte de Jeff Foster

Lorsque tu t’Ă©veilles, ce qui disparaĂ®t est ton intĂ©rĂŞt pour le maintien d’une «image» cohĂ©rente.

Tu sais, l’image ne peut jamais, jamais ĂŞtre qui tu es vraiment. Le «bon», le «gentil», le «sage», et mĂŞme l’«éveillé», illusion que tout cela, profondĂ©ment insatisfaisant.

Continue reading “Éveil: Le grand divorce”

Dans les moments sombres, augmente ta lumière

Texte de Jeff Foster

Quand quelqu’un t’insulte, te rĂ©duit Ă  une chose,
Quand on te donne un conseil que tu n’as pas demandĂ©,
Quand quelqu’un te rend responsable de sa douleur,
Quand quelqu’un ne t’Ă©coute pas, et parle sans arrĂŞt de lui-mĂŞme,
Quand quelqu’un te compare aux autres,
Quand quelqu’un ignore, invalide, juge ou ridiculise tes pensĂ©es ou des sentiments…  
ArrĂŞte-toi. Respire. Continue reading “Dans les moments sombres, augmente ta lumière”

Nous avons tous des zones sensibles

Texte de Jeff Foster 

Nous avons tous à prendre soin de nos zones sensibles, à les reconnaître, puis les apprivoiser pour leur montrer le chemin de connexion à soi, ce beau chemin de confiance.

Pour accompagner les pas de notre croissance, prendre soin revient Ă  ĂŞtre prĂ©sent Ă  soi-mĂŞme, jardiner sa prĂ©sence, la cultiver avec grand soin pour se rencontrer vraiment et rencontrer l’autre de la mĂŞme manière, au-delĂ  des conditionnements, des croyances et des peurs. Continue reading “Nous avons tous des zones sensibles”

La Lumière qui éclaire le chemin.

Texte de Jeff Foster

“Tu n’as jamais compris la vie parce que comprendre n’était pas le but.
Tu Ă©tais censĂ© vivre, vivre ses nombreux paradoxes …
Plus tu donnes sans attendre, plus tu reçois en retour.
Moins tu t’inquiètes, plus tu lâches prise des résultats, plus tu t’intéresses et goûtes au voyage.

Continue reading “La Lumière qui Ă©claire le chemin.”